AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]

Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Weather
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 662
Age : 29
Humeur : Au beau fixe
Date d'inscription : 11/08/2006

Feuille de personnage
Année: 7ème année
Statut du Sang: Sang-pur
Affinités:

MessageSujet: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Lun 13 Avr - 5:58

La laverie de Poudlard était un lieu très peu connu de ses élèves, car les elfes se chargeaient de la corvée qu'était le linge de cette floppée d'étudiants. Cependant, Alice Weather avait appris très tôt à se rendre à cet endroit car elle détestait l'idée que ses affaires puissent être mélangées à d'autres même si cela ne lui était jamais arrivé par le passé. Elle ne savait pas très bien comment fonctionnait le système, mais visiblement, il fonctionnait. Jusqu'à ce jour, tout du moins.

Ouvrant la porte comme une furie, elle jetta un regard incendiaire dans la pièce. Sur la gauche, d'immenses armoires où étaient proprement pliées des robes de sorciers que les élèves pouvaient emprunter. sur la droite, une rangée d'elfes en toge plus blanc que neige où étaient épinglé un écusson vert et or reluisant indiquaient qu'ils appartenaient à l'élite des elfes de maison, et que ce haut poste qu'était l'entretien du linge leur était confié en récompense de leur travail irréprochable. D'ailleurs, ils adoptaient tous un air pompeux sans même s'en rendre compte. Le vert devait certainement y être pour quelque chose. Ils étaient occupés à surveiller la bonne marche du cycle d'entretien, on ne peut plus magique, sans pour autant toucher au linge, car leur condition le leur imposait. Un Moldu, marié à une sorcière, avait même repris, dit-on l'idée pour l'inclure dans une histoire sur un magicien. Il l'avait simplement adapté à de la vaisselle, mais après tout, ça marchait aussi pour les assiettes.

L'elfe-en-chef sursauta lorsque la porte alla s'écraser contre le mur avec fracas, et dévisagea Alice d'un air prudent. Elle avait l'air vraiment, vraiment furieuse. Dans sa main, une étoffe anciennement sublime paraîssait minable. Sa couleur, un marron-crème parsemé de tâches rouges délavées, la rendait encore plus pitoyable si cela était possible. La blonde déplia l'objet de sa fureur, et révéla une robe dont la coupe laissait sans mal deviner à quel point elle devait être belle avec sa couleur d'origine. Oui mais voilà...


"QU'EST-CE QUI S'EST PASSE ?!" s'écria t-elle tout à trac, rougissant déjà sous l'effet de la colère.

La petite elfe cligna des yeux à plusieurs reprises, regardant la robe de bas en haut, compatissant au désastre. Alice traversa en quelques immenses pas la distance qui la séparait de la créature. Elle ne s'était jamais retrouvé dans une telle colère auparavant, et une infime partie d'elle tirait la sonnette d'alarme pour lui faire entendre raison et lui mettre sous les yeux qu'elle n'était pas dans son état normal. Elle avait toujours respécté les elfes et jamais elle n'aurait osé leur crier dessus. Cependant, sa folie dominait, et elle n'y faisait même pas attention. Depuis une bonne semaine déjà, elle était sujette à des accès de colère, mais étrangement, elle ne semblait pas s'en rendre compte et n'en gardait aucun souvenir. Pour l'instant, tout du moins.


"QU'AVEZ-VOUS FAIT A MA ROBE ?!" répéta la sorcière "C'ETAIT MA ROBE PREFEREE !"

La puissance de sa voix se répercutait dans la salle en écho, et à présent, tous les visage étaient tournés vers elle, avec cette même expression de terreur et d'incompréhension.

'M-M-Miss, j-je l'ignore !" balbutia l'elfe. "N-Nous avons à-à coeur de-de satisfaire au p-possible les é-élèves !"

Le choc devait être grand, pensa furtivement Alice, pour qu'elle se mette à bégayer de la sorte. Mais la vérité lui apparut plus exaspérante encore, car l'elfe poursuivit, serrant ses mains l'une contre l'autre :

"J-Jamais nous n'au-aurions commis un t-t-tel a-acte ! Nous p-pren-nons grand s-s-s..."

Alice sentait la colère monter davantage en elle en comprenant que non seulement la créature bégayait mais qu'en plus c'était sur presque chaque mot, et qu'elle bloquait sur certaines syllabes... et ce 's' répété n'arrangeait pas les choses. Ses poings se crispèrent.

"...soin des aff-ffaires d-des élèves ! Je-Je-Je su-surveille moi-même ch-chaque elfe et ch-chaque s-s-série de l-linge, Miss ! P-P-Peut-être est-ce v-vous qui..."

"MOI ?"explosa la blonde"VOUS AVEZ EN PLUS LE CULOT DE REMETTRE VOTRE INCOMPETENCE SUR MON DOS ?! COMMENT OSEZ-VOUS ?"

"J-Je n-ne voul-lais p-pas ! J-Je ne voulais p-pas v-vous off-ffens-ser, M-Miss ! M-Mais peut-être est-c-ce un a-a-accident ou-ou une m-mauvaise b-blague dont v-vous s-seri-iez la-la victime !"

"Balivernes ! Je sais encore assurer ma sécurité et celle de mes effets, pour qui me prenez-vous, une imbécile, comme vous et votre équipe ?"

Une vague de murmures indignées submergea la salle. Si des elfes connaissaient Alice Weather dans cette laverie, ils furent blessé par de tels propos car ils savaient qu'ils étaient respectés d'elle.

"Vous avez intérêt à faire quelque chose immédiatement, ou croyez-bien que vous serez expulsés de l'école dans la journée !" menaça la blonde.

Elle en était là de son état de furie, face à une elfe trop terrifiée pour oser faire un pas afin de prendre la robe et d'y jeter un oeil, quand une voix coupa le silence menaçant qui avait envahi la pièce. Sans parvenir à se calmer, Miss Weather se tourna vers l'élève qui était entré. Non mais de quel droit venait-on la déranger ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lenny Nightwing

avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 29
Humeur : Solitaire...
Citation du moment : Car sans rire c'est plus facile de rêver à ce qu'on ne pourra jamais plus toucher...
Date d'inscription : 14/10/2008

Feuille de personnage
Année: 6ème année
Statut du Sang: Sang-pur
Affinités:

MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Mer 15 Avr - 2:42

Fin des cours. Fin de la journée. Ou presque. Au fond d'elle-même, Lenny était euphorique. Cela ne se voyait cependant pas sur son visage. Une chose était sûre: elle se sentait bien. Slughorn avait apprécié son devoir de Potions, et l'avait récompensé d'un Effort Exceptionnel, alors que d'habitude, la Serpentard ne s'en sortait qu'avec un Acceptable. Ça suffisait pour les examens, mais avoir plus était toujours bien. Elle avait hâte de raconter ça à Mickaël. Et aussi Kelly J. La Poufsouffle était assez étrange, et finalement, elles s'étaient trouvées des points communs. Enfin bref...

Lenny avait donc quitté les salles de cours, direction la Salle Commune, pour y déposer ses livres et ses parchemins. Son projet était d'aller faire un tour dans le Parc, profitant des derniers beaux jours, avant que l'automne ne s'installe sur le château. A petits pas rapides, elle avança jusqu'à sa salle commune. Y déposa ses affaires, et repartit, non sans avoir passé une écharpe autour du cou. Lenny passa devant les cachots, jugeant que le chemin était plus court.

C'est alors qu'elle l'entendit. Quoi? Qui? Elle n'en savait rien. Juste que ce hurlement provenait d'un cachot. Soupirant discrètement d'exaspération, Lenny changea de direction, cherchant l'origine du hurlement. Le problème, c'est que le hurlement ne se faisait plus entendre. Puis revint de nouveau. Décidément, celle qui le poussait, parce que c'était bien une femme, semblait être vraiment en colère... Contre les elfes sûrement. La Serpentard avait reconnu le chemin qu'elle empruntait. Elle n'était allée à la laverie du château que trois ou quatre fois, mais elle se souvenait parfaitement bien des lieux. Doucement, elle poussa la porte de la laverie, ne se faisant pas entendre, et assistant à la fin de... La dispute? Lenny observa la jeune fille qui criait. De derrière, blonde. Mais cette voix, elle la connaissait. Elle ne l'avait cependant, jamais entendue aussi énervée. Alice Weather. Gryffondor de Septième Année. Une fois que tout fut silencieux, bien trop pesant au goût de la Verte, qui pourtant aimait le silence, Lenny ouvrit la bouche.


"Ce n'est pas en hurlant après les elfes que ta robe sera de nouveau en bon état. Et avant de les accuser, vérifie toutes les possibilités. Cette elfe n'a pas tout à fait tort. Quelqu'un t'a sûrement fait une mauvaise blague."

*Comme un des quatre Gryffondors...* pensa Lenny.

Elle ne l'avait pas dit à voix haute, car elle savait qu'Alice Weather était, non seulement proche de Sirius Black, mais aussi des autres. Et la Serpentard ne les appréciait pas du tout. Elle était quasiment certaine que l'un d'eux était à l'origine de son surnom stupide, et de toute façon, ils se faisaient beaucoup trop remarquer. Bref, ce n'était pas une grande histoire d'amour, ou même d'amitié entre eux, et Lenny.

Alice s'était retournée. Un regard noir habitait ses yeux, pourtant la Serpentard ne recula pas. Certes, elle ne faisait pas forcément partie de ces élèves très doués en paroles ou en Sortilèges, mais elle savait garder son calme. Et dans une situation comme celle-ci, cela risquait d'être très utile. Surtout face à une furie pareille. Lenny se prépara à toute réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-carre-des-guides.forumactif.org
Leroy Drake

avatar

Masculin
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 09/10/2008

Feuille de personnage
Année: 6ème année
Statut du Sang: Né-moldu
Affinités:

MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Jeu 16 Avr - 21:25

Un bruit venait du couloir. Un marmonnement incessant un genre de marmonnement incessant. Une touffe de cheveux noir et une cravate de Pouffsouffle nouée à l'envers accompagnèrent l'entrée fracassée de Leroy. Son air calme et tranquille avait été remplacé par un air ahuri et quelque peu énervé.

"Humm euh.... J'ai entendu quelqu'un parlez fort et.... Pourquoi cet elfe tremble? C'est quoi ces tâches dégeu sur ton torchon? Vous allez vous battre? Vous auriez pas vu un chat? C'est bizarre mais j'ai drôlement envie d'y mettre un coup d'pied....."

Les yeux grands ouverts de Leroy faisaient le tour de la pièce. Ses sourcils étrangement froncés lui donné un air pincé tout à fait risible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Weather
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 662
Age : 29
Humeur : Au beau fixe
Date d'inscription : 11/08/2006

Feuille de personnage
Année: 7ème année
Statut du Sang: Sang-pur
Affinités:

MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Ven 17 Avr - 2:52

Une Serpentarde, evidemment, il n'y avait que ces imbéciles pour oser la déranger dans un moment pareil. De rage, sa main se ressera inconsciemment sur sa robe et elle serra les dents, jaugeant du regard Lenny qui ne semblait pas le moins du monde impressionnée par sa colère. Sale peste. Alice baissa quelque peu la tête, sans cesser de fixer son interlocutrice ce qui accentua son regard assassin, et lui fit face, laissant l'elfe dans son dos (qui s'empressa de se sauver).

"Tu te prends pour qui à me contredire comme ça ? Apprends que personne ne se risquerait à me faire une blague, parce que personne n'en aurait envie, je suis la gentillesse incarnée !"

Soudainement, comme si ces dernières paroles agissaient comme un contre-sort, la colère d'Alice la quitta, lui laissant seulement un début de migraine. Elle porta sa main libre à son front et plissa le nez. Rouvrant les yeux qu'elle avait brèvement fermé, elle dévisagea Lenny, quelque peu désorientée, et ne sachant plus très bien ce qu'elle lui disait juste avant que son mal de crâne ne l'attaque. Elle ouvrit donc la bouche pour lui demander de quoi elles parlaient juste à l'instant quand dans un fracas épouvantable, qui lui fit tellement peur que son coeur se serra douloureusement, la porte se rouvrit. Une seconde fois, tous les elfes sursautèrent.

Un Poufsouffle débraillé avait fait irruption dans la pièce, visiblement contrarié par quelque chose, lui aussi. Alice battit des paupières, juste avant d'entendre un qualificatif immonde. Elle vit rouge, et de la fumée aurait pû sortir de sous son crâne que cela n'aurait surpris personne tant son expression s'accordait avec ses pensées.


"Un torchon ?! Non mais tu t'es vu avant de critiquer mes affaires pauvre minable ? Tu ferais bien de le trouver tout de suite ton chat parce que crois-moi que sinon c'est moi qui vais te mettre un coup de pied dont tu te souviendras longtemps !" brailla t-elle, gestes à l'appui.

Elle mourrait d'envie de se jeter sur lui pour le griffer au visage, son visage stupide, avec son expression stupide. Elle haletait littéralement, et si elle avait pu penser normalement à cet instant, elle se serait comparée à un taureau furieux qui n'attendait qu'un mouvement de la part de n'importe qui pour déchainer sa colère sur le n'importe qui en question. Aussi, lorsqu'un elfe, et par malheur il se trouvait que c'était l'elfe bègue, couina pour Merlin seul savait pourquoi, Alice se retourna vers elle, et, aussi fort qu'avant l'entrée de Lenny, hurla :


"VENEZ REPARER VOTRE ERREUR IMMEDIATEMENT !"

Bientôt il y allait avoir un mort, de sûr !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly Joyce Spencer

avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 29
Date d'inscription : 15/01/2009

Feuille de personnage
Année: 6ème année
Statut du Sang: Sang-mêlé
Affinités:

MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Dim 19 Avr - 23:27

Ah ben oui… Forcément… Elle aurait dû s’en douter… Depuis quand on prenait à GAUCHE à cette intersection?! … Enfin… Depuis quand elle EXISTAIT, cette intersection, aussi…? AAARGH! Allez… Courage… Elle pouvait le faire… Sortir une fois de la Salle Commune des Poufsouffles sans suivre quelqu’un. En plus elle avait réussi TOUTE SEULE (comme une grande) à y revenir! Et elle n’avait perdu qu’une demi-heure (ok, cinquante-deux minutes) dans les couloirs! Mais elle avait pu le faire! Poser ses affaires dans la BONNE SALLE, sans se faire avoir par ces débiles de Serdaigles ni par des Serpentards que Lenny aurait du calmer. D’ailleurs, elle en était certaine, elle l’avait entendue, sa Lenny. Quelque part sur le chemin, sans trop savoir où (de toute façon la géolocalisation ce n’était définitivement pas son truc), mais oui sa voix lui était parvenue! Aventurière (autrement dit Inconséquente), Kelly J. était repartie. Si si. Elle avait fait ça. Elle avait quitté la bonne salle pour des terres inconnues (euh… connues et reconnues pour tout le monde, mais pas elle).

*Leeennyyy dis-moi que je ne me suis pas halluciné ta voiiix…*

Elle avait parcouru les couloirs, les demi-niveaux, les escaliers (et elle s’était mangé deux marches et avait pu rétablir l’équilibre)… REPEREE!! Ca ne ressemblait pas à Lenny, ça, non… Pas du tout… Mais à quelqu’un d’autre… Et quelqu’un d’autre qu’elle aimait beaucoup puisqu’elle ne s’était jamais moquée d’elle et l’aidait à se retrouver… Alice.

Au bruit, elle avait su (à peu près) localiser la Laverie… En fait elle ne savait même pas qu’il y avait une Laverie à proprement parler, puisque pour elle, Cachots signifiait Cachots. Pas Laverie. Elle était tordue mais il y avait quand même deux ou trois trucs logiques. Moins? Bon tant pis. Elle repartait dans ses rêves (certainement à cause d’eux qu’elle se perdait sans cesse) quand soudain une petit chose la percuta violemment. Arrêtée dans sa course par K.J., elle se frotta le crâne et essaya de se repérer. Malgré les Ténèbres qui régnaient, la jeune Poufsouffle put identifier La Chose.

- Un Elfe?!

- Et alors? T’en as jamais vu?

- ???

- OH! Miss… Spencer… Je me suis égaré, pardonnez-moi, pardonnez-moi, pardonnez-moi, pard…

- Oui, c’est bon! Pourquoi tout ce bruit? A quoi échappes-tu?

- Miss… Weather.

- ALICE?! Tu essayes de…

Non, là, c’était du pur délire. Il fallait qu’elle en ait le cœur net. Elle ne pouvait décidément pas imaginer son Alice complètement hors d’elle. Pourtant, cet elfe venait de fuir sa tâche… Et ce fait relevait tant de l’exceptionnel, que Miss Weather dans une colère noire ne devait pas être classé dans la catégorie Impossible. Kelly continua donc sa descente aux Enfers, portée par le cri d’un Belzébuth féminin qu’elle continuait à apprécier malgré la grande préoccupation qu’elle lui causait. Elle tenait par le bras l’Elfe évadé et le raccompagnait (doucement mais fermement), vers la source de toute cette agitation. Tout aurait pu se passer pour le mieux si elle n’avait pas marché sur son écharpe. La Jaune&Noir avait réussi une approche silencieuse dont elle seule avait la clef et la dernière marche la trahit. Alors que son pas se déroulait, sa semelle se vit offrir quelques franges qu’elle ne refusa pas. Attention, tout va très vite : ‘GASP’ – ‘ARGH’ – ‘AAARGH’ – ‘BOUM’. Elle s’étala de tout son long au centre du triangle que formait Leroy, Alice et Lenny.

Etape 1 : Retrouver un minimum d’oxygène. Action 1 : Tirer sur l’écharpe.

Etape 2 : Vérifier que tout son être soit en état de marche. Action 2 : Conclure ‘ok, pas de bobo’.

Etape 3 : Retrouver l’Elfe. Action 3 : Se redresser.

Eh mince… Elle avait écrasé l’Elfe. De tout son poids. Kelly, déjà d’une timidité maladive d’ordinaire, ne savait plus ou se mettre. Elle ne balisait jamais mais le mal-aise commençait déjà à s’éprendre de tout son corps. D’abord les frissons. Puis cette irrépressible envie de se cacher. Mais il y avait plus urgent. Elle reprit un peu de substance en se redressant et en tirant sur ses vêtements.

*Bon allez… Deux de tes amies et un mec que tu croises tous les jours dans la Salle Commune. Tu devrais survivre, Kelly J. … Il faut que j’arrête de penser à la deuxième personne, je vais me faire peur.*

Elle s’accroupit au côté de la crêpe qui fut un Elfe une minute auparavant et entreprit de s’inquiéter pour elle. Elle avait vraiment l’air embêté. K.J. n’avait jamais été aussi maladroite que ça : d’ordinaire, elle se faisait mal A ELLE, pas aux autres! Elle aventura un index sur la pauvre patate écrabouillée et elle gémit. L’Elfe avait survécu!! D’ailleurs, il ne tarda pas à s’asseoir sur le sol. Décidément, résistants ces Elfes! Soulagée, la jeune Poufsouffle réfléchit à sa situation. Elle venait de débouler au milieu de la Laverie (OUAIIIS! ELLE AVAIT TROUVE LENNY ET ALICE!!), manquer de tuer un employé, se faire remarquer. … Remarquer… Non!! Il fallait qu’elle se cache!! Qu’elle disparaisse!! Voilà. Disparaître. Ca c’était un bon plan. … Un bon plan qui venait un peu tard, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-carre-des-guides.forumactif.org
Lenny Nightwing

avatar

Féminin
Nombre de messages : 114
Age : 29
Humeur : Solitaire...
Citation du moment : Car sans rire c'est plus facile de rêver à ce qu'on ne pourra jamais plus toucher...
Date d'inscription : 14/10/2008

Feuille de personnage
Année: 6ème année
Statut du Sang: Sang-pur
Affinités:

MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Lun 20 Avr - 0:50

Oui, bon hein, Lenny l'asociale fait des grands de dépassement de soi pour, un, se séparer de sa solitude, et deux, parler avec des gens... Et vous voyez comment on la remercie?? En lui hurlant dessus, alors qu’elle essaie seulement d’arranger les choses... Vraiment, cette Gryffondor... Elle devait être aussi détestable que ces maudits Maraudeurs! Et puis, surtout, elle n’avait pas à lui hurler dessus comme ça, parce qu’après tout, Lenny n’avait fait que suggérer d’autres propositions, son seul but étant de protéger l’elfe qui fuyait à présent les lieux. Et elle avait bien raison. L’erreur de la Verte avait sûrement été d’entrer dans cette maudite laverie. Et à présent qu’elle était là, elle n’allait pas se gêner pour dire ce qu’elle avait à dire.

"Je te ferai remarquer, chère Gryffondor, que je ne t’ai pas contredit à un seul instant. Je n’ai fait que suggérer d’autres idées qui auraient fait que ta robe soit à présent en mauvais état. Mais apparemment, vous, les rouges, vous ne semblez pas apprécier que les Serpentards se mêlent de vos affaires, même lorsqu’il s’agit de vous aider. J’espère bien, qu’en fait, cette erreur sera irréparable. Et tu as beau être la «gentillesse incarnée» comme tu le dis si bien, il y aura toujours quelqu’un de malfaisant pour te faire une mauvaise blague."

Lenny se retourna, prête à quitter la salle. Après tout, puisque Miss Alice Weather super-gentille ne voulait pas de coup de main, elle n’avait pas à rester plus longtemps ici. La porte se rouvrit alors qu’elle s’en approchait. La verte manqua de la recevoir en pleine figure d’ailleurs. Et évidemment, elle ne se gêna pas plus pour le signaler au garçon totalement débraillé qui venait d’entrer. Et puis, c’est quoi cette histoire de chat ? Et de coup de pied ? Lenny n’eut pas le temps de répondre, qu’Alice reprenait de plus belle. Et une fois qu’elle eut terminé, ce fut au tour de la Serpentard.

"Non, mais ça va pas bien dans ta tête? Qu’est-ce qui te prend d’arriver comme ça? Et de lancer la porte contre le mur, hein? J’ai manqué de me la prendre dans le visage par ta faute. Tu pourrais faire un peu plus attention! Et non, on ne va pas se battre. Et ton chat, il n’est pas ici."


Lenny lança un regard noir à Alice, comme au garçon de Poufsouffle. En y réfléchissant bien, elle ne lui avait jamais parlé, mais ça ne devait pas être le cas de Louise, ou de Kelly. L’une d’elle avait dû lui parler de lui. Enfin, il y avait quand même plus de chances que Louise lui en ait parlé que Kelly J. D’ailleurs, en parlant de K.J... Prise dans ses pensées, Lenny n’avait plus songé à quitter la laverie. Peut-être fut-ce une chance ? Car elle ne loupa pas l’arrivée fracassante de la jeune Poufsouffle. Qui s’étala littéralement par terre. A cet instant, la Verte et Argent sentit sa colère disparaître aussi vite qu’elle était apparue. Lorsqu’elle se redressa, la Serpentard remarqua que l’elfe était totalement «raplatouillé». Raplatouillé? Pourquoi CE mot était donc venu dans sa tête à ce moment-là? La seule fois où elle l’avait entendu... C’était dans la bouche de Louise Blakwall... Mais comment se faisait-il que Lenny l’ait retenu? Enfin, bref. L’elfe «raplatouillé» fut moins écrasé, et semblait être encore en vie, et en forme, qui plus est. La Verte, rassurée sur son sort, se retourna vers Kelly.

"Ça va? Tu n’es pas blessée? Et comment est-ce que tu as fait pour te retrouver ici? J’espère que personne ne t’a embêté en chemin, parce que sinon, ils auront à faire à moi."

Lenny resta accroupie à côté de Kelly, préférant s’assurer que tout allait bien pour elle. La pauvre, quand même. La nature ne l’avait pas gâtée. Pas de sens de l’orientation, une certaine maladresse (dont elle venait de faire une jolie démonstration), et en plus, plus de la moitié de l’école qui se moquait d’elle. Lenny comprenait un peu plus chaque jour sa manie qu’elle avait de se cacher, ou de grimper sur les armoires. Elle était même moins asociale que la Poufsouffle, c’était pour dire. Surtout que lorsqu’on connaît Lenny, eh bien, l’être plus qu’elle relève de l’exploit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-carre-des-guides.forumactif.org
Leroy Drake

avatar

Masculin
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 09/10/2008

Feuille de personnage
Année: 6ème année
Statut du Sang: Né-moldu
Affinités:

MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Mer 22 Avr - 22:41

[j'avais dit Fracassée pas fracassante, mais ce n'est pas grave]

Leroy regarda la furie en clignant des yeux l'expression de son visage proche de celle d'une carpe. Il haussa les épaules puis ses dents se serrèrrent d'une façon dont il n'avait pas l'habitude. Il secoua la tête en marmonnant puis fixa son regard autour de lui tout en parlant.
"Humm non en fait vous m'avez mal compris je n'ai pas de chat. J'ai juste envie de tapper dans un chat à chaque fois que je croise un chat ça me le fait. enfin jsute depuis ce matin..."

Une fille de Pouffsouffle entra, Leroy avait dut la croiser mais ce n'était pas comme si il faisait attention à des choses de ce genre. Il la regarda sans la voir et écouta sans entendre. Alors que le silence se faisait il se remit à parler.

"Ahhhh c'est ici que notre linge est nettoyés.... D'accord...
Ahhh c'est une robe... Pardon j'avais mal vue mais bon... faut me pardonner je me sens bizarre.... Bizarre....


Leroy s'assis dans un panier de drap propre et soupira. Il se remit à regarder autour de lui. Soudain son visage s'illumina et son expression étrange disparu de son visage. Son air souriant et hilare répparut et il sourit en levant la tête. Un sourire innocent.

"Ah ça y est je crois que c'est passé... Hummmm Je suis Leroy, Leroy Francis Drake, rien à voir avec le pirate. Enchanté. C'est moi ou je sens comme de la tension dans l'air? C'est dommage j'ai pas mes instruments mais je connais quelques airs appaisant et.... Hummm Ta robe c'est rien tu sais, on est sorcier tout ça, ça doit pouvoir s'arranger....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyn McKinnon
Modo
avatar

Féminin
Nombre de messages : 532
Humeur : Happy
Citation du moment : Time is sex baby
Date d'inscription : 14/12/2006

Feuille de personnage
Année: 4ème année
Statut du Sang: Sang-pur
Affinités:

MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Dim 26 Avr - 3:04

Décidemment, Carolyn n’aimerait jamais l’histoire de la magie, surtout pas quand Binns avait un éclair de lucidité et décidait de la coller à côté de ce crétin de serpentard, non mais vraiment, comme si l’histoire de la conquête de l’indépendance des goblins était plus importante que le cycle cellulaire d’un ovule de cachalot d’atlantique lors une année bissextile. Enfin bref, après deux longues heures dédiées essentiellement à la construction d’une catapulte en papier, Carolyn avait retrouvé sa liberté et était sorti instantanément de la salle, fonçant dans une serdaigle qui passait par là. Tant mieux, un sourire suffit à l’excuser, elle n’avait pas envie de se battre avec un serpent.

Carolyn courut jusqu’à la salle commune afin de poser ses livres, et ignorant les tonnes de devoirs qu’elle avait, elle ôta son pull pour ne plus avoir aussi chaud et sortit histoire de se promener un peu. En passant dans la salle commune elle remarqua combien celle-ci était vide, se demandant si elle avait oublié un évènement particulier. Elle pouffa à cette idée, à part un discours de Slughorn elle n’aurait jamais oublié quelque chose, elle était d’ailleurs toujours la première à insister pour que les gens l’accompagnent à ce genre d’évènement, plus on est de fous plus on rit.

La jeune gryffondor jeta un coup d’œil par la fenêtre et compris alors où était tout le monde. En effet il faisait si beau qu’on ne pouvait pas rester à l’intérieur. Carolyn se souvint alors que c’était son but initial : sortir. Elle passa donc le portrait de la grosse dame en sautillant et descendit les escaliers.

Au bout d’un moment la brunette constata qu’il faisait vraiment moins chaud et, sortant de sa rêverie, elle réalisa qu’elle se trouvait dans les cachots. Elle y venait rarement, à part bien sur pour rejoindre les cuisines, mais elle ne perdait jamais une occasion de chantonner, adorant l’effet que faisait l’écho.


You are the Dancing Queen, young and sweet, only seventeen ♪
Dancing Queen, feel the beat from the tambourine ♫
You can dance, you can jive, having the time of your life ♪


La brunette fut soudain interrompue dans sa balade/chantonnade par des hurlements. Elle leva un sourcil et regarda autour d’elle, essayant de suivre la voix qui s’arrêta. Aux aguets, la jeune fille continua dans la même direction et aperçut soudain quelqu’un disparaître à une intersection. Elle se lança alors à sa poursuite et suivit ce qui semblait être une jeune fille au vu de la longueur de sa chevelure dans une pièce inconnue, manquant de trébucher sur sa prédécesseuse, qui venait de trébucher, écrasant un pauvre elfe de maison.

Tandis que la jeune fille, que Carolyn réussit enfin à identifier, se relevait, la gryffondor leva les yeux et remarqua qu’elles n’étaient pas seules. Elle sourit en voyant Alice et Drake, puis releva la présence de Lenny.


Hello, il se passe quoi ici ? dit-elle en tendant une main à Kelly J histoire de l’aider à se relever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kelly Joyce Spencer

avatar

Féminin
Nombre de messages : 50
Age : 29
Date d'inscription : 15/01/2009

Feuille de personnage
Année: 6ème année
Statut du Sang: Sang-mêlé
Affinités:

MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   Lun 4 Mai - 22:43

[HJ : Comme Alice tardait un peu à répondre, j'ai fait un p'tit post pour faire avancer le sujet!]



Analyse de la situation : Cinq… Cinq personnes… (*Respire, KJ… Respire.*) Autrement dit : quatre de trop.

Kelly s’était sentie de plus en plus mal à l’aise et prise dans son envie de se cacher, elle avait mis quelques secondes à percuter que Lenny venait de s’adresser à elle… Quelques secondes de trop puisqu’au moment où elle s’était plus ou moins redressée pour se retrouver accroupie (en position très instable, tout de même) à examiner l’Elfe, elle avait presque été heurtée par la cinquième venue. Décidément, il y avait trop de monde, ici! Si K.J. avait l’air de parfaitement maîtriser la situation, à l’intérieur, la panique manquait de faire son apparition. Il y avait beaucoup beaucoup beaucoup trop de monde autour d’elle. Elle attrapa la main que lui tendait la jeune Gryffondor avant même de l’avoir identifiée. Ah oui! Carolyn! La frangine de Marlene… Et une amie d’Alice, lui semblait-il.

- Je… crois que je vais bien. finit-elle par souffler à Lenny

Il lui fallut un petit temps d’acclimatation. Alice et Lenny connaissaient cette timidité maladive qui la caractérisait, mais les deux autres non. Il valait mieux faire comme si de rien n’était. S’imaginer être planquée au dessus d’une armoire à regarder les gens et les étudier. Voilà. Elle se trouvait sur une armoire… Une toute petite armoire… Une ridicule mini-armoire… Tellement minuscule qu’elle se retrouvait à hauteur d’homme… AAARGH! ELLE ETAIT AU MILIEU DE TOUT LE MONDE! La bataille que se livraient son cœur et sa tête en son être la fatiguait. Envie de disparaître VS jouer la fille à l’aise. Le combat serait rude, à n’en pas douter. Histoire de se calmer un peu, elle se refit la scène : elle avait très discrètement avancé jusque là, personne ne l’avait entendue, jusqu’à la dernière marche qui avait failli l’étrangler (mais si!), un Elfe avait résisté au choc et…


- Hello il se passe quoi ici?

- Bonne question, jeune fille… Je les ai entendues hurler, je suis venue voir. Leroy semble avoir dit que c’était à propos d’une robe. Et cet Elfe fuyait le front.

Kelly Joyce avait réussi à débiter ces mots sans problème de respiration, sans baisser le ton de sa voix et sans l’arrêter en plein milieu malgré le réflexe qui veut que l’on regarde celui ou celle qui parle. Toutefois, elle nota que deux Gryffondors contre une Serpentard, dans la même pièce, ne devait pas forcément apaiser les tensions. Il fallait faire quelque chose. Loyale, comme tous les Poufsouffles, K.J. se plaça l’air de rien entre Alice et Lenny. Puisque que le second Poufsouffle avait commencé… continuer sur les présentations ne semblait pas une mauvaise idée.

- Je m’appelle Kelly Joyce Spencer, Kelly (J.) ça me va très bien aussi, je suis en sixième année.

Cette phrase, directement adressée à Carolyn qui lui était de loin la plus inconnue, avait presque eu l’air naturelle. Lenny le relèverait certainement.

L’Elfe avait gardé le silence, les observant tour à tour. Il aventura sa petite voix parmi les autres pour donner sa version devant témoin.

- Je n’ai pas compris… pourquoi Miss Weather en avait-elle après moi? J’ai essayé de le lui dire, mais tout est bien rôdé, ici! Nous avons eu de rares incidents, il est vrai, mais jamais au point d’abîmer à ce point vos atours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-carre-des-guides.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Furie [LIBRE, une ou plusieurs personnes]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon premier bal [Libre pour plusieurs personnes]
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Dix millions de personnes paient l’irresponsabilité de ceux qui gouvernent en Ha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marauder's time - Génération perdue II :: Le Château de Poudlard :: Autres Lieux :: Les Cachots [ Sous-Sols ]-
Sauter vers: